!
!
Le peuple britannique sest exprimé.
Est ce que la démocratie va être respectée par les politiciens?

BREXIT = Cameron s'en va

Le "BREXIT " est une abréviation de "British Exit", évoquant l'hypothèse d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, faisant référence au "GREXIT" évoqué durant l'été 2015 lors de la crise grecque.

Les Anglais ont voté la sortie de leur pays de l'Union Européenne, la démocratie s'est exprimé, le peuple anglais a  dit NON à l'Union Européenne.            

Et déjà des élus, des fonctionnaires Britanniques et de nombreux autres pays de l'Union Européenne (en particulier en France), brandissent le drapeau de la peur, et manipulent les médias et les populations.

Leur objectif faire que la démocratie soit une comédie, qu'on respecte ou ne respecte pas, suivant que les lobbyismes des grands financiers mondiaux y trouvent intérêts ou pas.

Cameron démissionne.
mais avant de passer le flambeau, à Thérésa MAY, David Cameron, le chef de gouvernement sortant lui a conseillé de ne pas trop s'éloigner de l'Union européenne.

Et intronisée par la reine Elisabeth II, Theresa May devient Première ministre du Royaume-Uni.

Theresa May qui a 59 ans,  a été officiellement investie comme Première ministre britannique mercredi 13 juillet 2016. elle est chargée de mettre en œuvre le BREXIT et de négocier avec l'U E la sortie des Britanniques

Mais quelles sont ses ambitions, Thérésa MAY, c'était la ministre de l'Intérieur, de David Cameron...

 

Avant de tirer sa révérence devant la reine qui a accepté sa démission, David Cameron s'est empressé de donner un conseil à sa future successeure au poste de Premier ministre du Royaume-Uni : 

Restez «aussi proche que possible de l’Union européenne (UE)».

 

Le candidat à la Présidentielle 2017, André Rossard, s'inquiète, il craint, qu'une fois de plus et encore, la décision démocratique d'un peuple ne soit pas respectée. 

 Theresa May,  s’était exprimé contre ce divorce durant la campagne du Brexit, et était restée fidèle à David Cameron.  

Va-t-elle respecter le testament politique de David Cameron prononcé lors de sa dernière séance de questions face au Parlement britannique ? Va t-elle utiliser sa nouvelle fonction pour tenter de renoncer au Brexit?. 

Cette négociation de sortie de l'U E par les Britanniques va durer 2 ans, c'est à dire jusqu'en été 2018.

Le futur Président de La République Française, est très inquiet, si en 2017, Mr Hollande, ou Mr Sarkozy ou l'un des autres est élu président, on sait déjà que les Britanniques ne quitteront pas l'Union Européenne! !

Ils vont tout simplement négocier de nouveaux et importants avantages pour rester dans l'U E

c'est ça la démocratie VUE par Hollande, par Sarkozy et les autres.

Il faudra en 2017, un Président de la République Française à la hauteur et soucieux du respect des votes exprimés par les peuples:

SEUL André Rossard Président de la France en 2017, sera capable de faire face à ceux qui ne respectent même pas la volonté exprimée dans les urnes.

 

 

 

La qualifiant de «brilliante négociatrice» devant les parlementaires de son camp,  David Cameron voit en Theresa May celle qui sera capable de faire la synthèse dans un pays écartelé entre les partisans du «Leave» majoritaire à 51,9% et ceux, encore très nombreux, du «Remain» qui veulent continuer à vivre l'aventure européenne.        

 

S’il faut sortir, ne claquons pas non plus la porte au nez de nos partenaires, estime en substance David Cameron : «Il est vital pour notre industrie d'avoir un bon accès au marché unique, cela devra être une priorité». Pour le futur-ex-Premier ministre, le divorce devra être paisible, pour ne pas fâcher les acteurs économiques qui sont à deux doigts de prendre les jambes à leur cou.

 

Pas sûr que Miss May suive cet entre-deux. Réputée eurosceptique, elle a déclaré lundi, sans équivoque, que «Brexit signifie Brexit et nous en ferons un succès». Peu de chance que le sens de l’histoire britannique soit inversé. Ciao l’Europe ? 

 

  Leparisien.fr avec AFP