!
!
Avec André Rossard Président en 2017, cest plus de régionalisation,
Nos régions, nos cultures locales, nos savoirs locaux méritent enfin reconnaissance

NON aux régions centralisées.

C'est à vous citoyens citoyennes de construire votre nouvelle région.

Voulez vous copier le modèle vielle France?

 Qui consiste à penser que tous ce qui est bon pour la CAPITALE, est bon pour toute la France.

Qui consiste à centraliser toutes les décisions à Paris.

Qui consiste à prendre des décisions pour des régions lointaines sans en connaître les particularités 

Est ce que vous pensez: 

Que tout ce qui est bon pour PARIS, est bon pour toutes les régions Françaises? .

NON !

La France est un état centralisé et macrocéphale, dont la tête a un volume anormal, qui oublie que, la vie, la pensée, la culture, le terroir, les coutumes, le savoir-faire, n'ont pas été formatés à Paris.

 

En effet la France depuis plus de 4 siècles connaît un phénomène sur la durée nommé centralisation. C’est un système d’organisation d’un pays dans lequel la totalité des tâches administratives (qui sont à gérer sur toute l’étendue du territoire) est réunie sous la compétence des organes centraux de l’État. Celui-ci assure sa fonction par une structure administrative unifiée et hiérarchisée. La centralisation a une triple signification:

Administrativement, elle méconnaît ou minimise l’existence de collectivités locales en ne les considérant que comme de simples circonscriptions géographiques de l’État destinées à faciliter et accueillir l’aménagement territorial de ses propres services.

Elle exclut tout organe ou service local autonome.

Politiquement, la centralisation exprime la volonté de l’État d’imposer un système d’administration uniforme et autoritaire, ainsi que le refus de laisser s’épanouir les particularismes locales.

 

NON, nous ne voulons pas reproduire dans notre nouvelle région:

"Poitou-Charentes, Limousin, Aquitaine"

Le modèle de cette vielle France centralisée et macrocéphale, dont la tête a un volume anormal.

 

NOUS  NE VOULONS PAS, recopier ce modèle Parisien dans notre nouvelle région.

 NOUS VOULONS LAISSER S’ÉPANOUIR TOUTES LES PARTICULARITÉS LOCALES DE NOS DIFFÉRENTS TERRITOIRES ET LEURS DONNER LES MOYENS DE  DÉCIDER DE LEUR AVENIR ET DE LE CONSTRUIRE DÉMOCRATIQUEMENT,