!
!
Avec André Rossard Président en 2017, le peuple prendra le pouvoir
Avec André Rossard, ce sera la révolution silencieuse et démocratique.

Construire une démocratie participative.

En finir avec le pouvoir centralisé.

En finir avec les directives qui viennent d'en haut.

En finir avec les cumuls des mandats.

En finir avec ces élites énarques et déconnectées

Limiter le nombre de mandats successifs à 2.

Mettez enfin en place une démocratie participative sous la forme du partage de l'exercice du pouvoir, fondée sur le renforcement de la participation de tous les citoyens à la prise des décisions politiques.

Rejoignez nous pour mettre en place une démocratie participative, et mettre l'accent sur plusieurs processus qui permettront la participation des locaux à l'élaboration des décisions, ce pendant la phase de délibération.

Cette démocratie participative ou délibérative pourra prendre plusieurs formes, et sera d'abord instaurée sur le terrain de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme, et s'étendra ensuite dans les champs de l'environnement.

 Dans ces cadres, les associations joueront un rôle central en tant qu'interlocuteurs pour les autorités publiques.

 

Le terme démocratie veut dire " souveraineté du peuple".

C'est à dire que c'est le peuple qui commande, et qui détient le pouvoir politique dans lequel le peuple décide..

Cette démocratie ne peut être que DIRECTE et de proximité.

Le suffrage indirect sera interdit, car il est une forme d'oligarchie contraire à la démocratie.

Elle doit être:  Ni influencée par de l'argent. Ni influencée par des hommes formatés.

Pour être dans une démocratie le peuple doit pouvoir voter librement et choisir entre et parmi des personnes issues de son propre peuple.

Pour être une vrai démocratie, l'argent ne doit jamais intervenir dans les moyens de communication des candidats. 

Il faudra donner des moyens identiques à chacun des candidats ou candidates, c'est à dire que ce sera à la collectivité de décider du contenu des enveloppes attribuées à chacun d'eux, interdire tout autre forme de financement, y compris les dons.

C'est à dire plus de candidat riche et plus de candidat pauvre, et ce quelque soit le résultat en suffrages obtenus, chaque candidat bénéficiera avant sa campagne des mêmes moyens techniques et financiers: RIEN de plus, ni avant ni après le déroulement des élections.