!
!
logo poitoucharentes limlousin aquitaine mini_modifié-1

Transport des marchandises réglementé

Pour réduire les nuisances du secteur des transport des marchandises routiers :

Qui est actuellement à dominance sur routes et autoroutes, ce qui provoque d’énormes émissions de CO2, et gaz à effet de serre, et parfois des pollutions sonores, et des effets d'artificialisation de nos sols, et des morcellements de nos territoire, ce qui pose un gros problème en termes de développement durable.

Aucune marchandise ne pourra traverser notre nouvelle région 

« Poitou-Charentes Limousin, Aquitaine ».

sur une distance supérieur à 400 kilomètres entre le lieu de chargement et le lieu de livraison.

Toute entreprise ou particulier qui ne respectera pas cette législation régionale, sera redevable d’une taxe qui sera calculée aux quintaux transportés et kilomètres parcourus au dessus de 400 kilomètres sur axes routiers.

En contre partie, notre région facilitera les transports sur rail et par voie d’eau.


Les transports de marchandises sur Rail et voie d’eau qui consomment beaucoup moins d’énergies polluantes que les transports routiers et aériens, qui sont également générateurs d'insécurité routière et de pollution, seront aidés.  

 

La politique de développement durable en matière de transports de notre région :

« Poitou-Charentes Limousin Aquitaine »

incitera la sphère économique à recourir au rail et par extension aux transports combinés.

 L'acheminement des marchandises par rail-route se révèle être une réponse efficace aux contraintes imposées par une économie basée sur les flux tendus.

Notre région tient une position privilégiée, du fait qu’elle est traversée par un flux de transport de marchandises en transit des pays de la péninsule Ibérique et du reste des pays de l’Europe, ce qui fait que une forte densité de camions internationaux traversent sur routes et autoroutes notre région sur de très longues distances, ce qui provoquent d’énormes nuisances.


Notre région aura une politique forte en matière de développement des transports de marchandises sur rail, dans un but de protection de notre environnement.

Cette politique courageuse nous la soumettrons à un référendum régional et vous électeurs et électrices qui en déciderez par votre suffrage.