!
!
Un homme pour une autre justice plus humaine
Un futur président de La République qui n'influencera pas sur les décisions de la justice.

Grâce Présidentielle de Jacqueline Sauvage

Est une incompétence du Président Hollande

Si moi André ROSSARD j'étais élu Président de La République, jamais je n'accorderai une Grâce Présidentielle, à une personne qui a tué pour faire soi-disant la justice.

Aucune personne n'a le droit de faire elle même la justice, et encore moins de tuer au nom d'une justice personnelle.

La décision du Président Hollande de gracier Mme Jacqueline SAUVAGE  est une incitation au non respect de la justice.

Le code pénal est très clair, personne n'a le droit de faire justice.

Mme Sauvage n'avait aucun droit de tuer, et si comme elle et ses enfants l'expriment, son mari était violent:

Elle avait des possibilités par le code pénal et par le code de procédure pénale de saisir la justice et de demander à la justice des moyens de la protéger des violences de son mari.

D'ailleurs à 2 reprises des Cours d'Assise ont pris leurs responsabilités et ont condamné Mme Sauvage de commission de meurtre sur son mari.

Mr François Hollande a outrepassé ses droits et a utilisé maladroitement le droit de Grâce Présidentielle que lui donne le code de procédure pénale.

les conséquences à l'avenir sont à craindre.